Le criminel notoire Paul Bernardo reste en prison

Le tristement célèbre, Paul Bernardo, restera derrière les barreaux.

Au terme d'une audience de plus de trois heures, sa libération conditionnelle a été rejetée.

L'homme de 54 ans a affirmé avoir des remords pour ces crimes «horribles» et a martelé qu'il ne récidivera jamais.

Son agente de libération conditionnelle a toutefois recommandé qu'il demeure incarcéré. Selon elle, Bernardo représente toujours un risque modéré à élevé d'avoir des comportements violents.

Les mères des deux adolescentes qu'il a tuées ont aussi livré des témoignages forts en émotions, à la prison de Millhaven en Ontario. Elles ont demandé à la Commission des libérations conditionnelles que le bourreau de leurs filles demeure incarcéré. 

Les commissaires n'ont eu besoin que de quelques minutes pour rendre leur décision.

En 1995, Paul Bernardo a été reconnu coupable des meurtres prémédités de deux adolescentes ontariennes ainsi que d'agressions sexuelles graves.

Aidé par son ex-épouse Karla Homolka, il a enlevé, séquestré et torturé ses jeunes victimes.

Il a écopé d'une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Il a aussi été déclaré délinquant dangereux.