Le député sortant Guy Leclair accusé de conduite avec les facultés affaiblies

Le candidat dans Beauharnois, Guy Leclair, est officiellement accusé de conduite avec les facultés affaiblies et refus d'obtempérer à un ordre d'un agent de la paix.

Il a été arrêté à Salaberry-de-Valleyfield le 13 juillet dernier alors qu'il se trouvait dans son véhicule en marche dans un stationnement.

Les policiers affirment que M. Leclair a refusé de se soumettre à l'alcootest, ce qu'il nie.

Son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours.

Guy Leclair est député de Beauharnois depuis 2008.

JEAN-FRANÇOIS LISÉE RÉAGIT 

Le chef du PQ, Jean-François Lisée, se porte à la défense de son candidat.

Le Parti québécois était au courant de cette arrestation depuis un bon moment, mais le chef n'a été avisé que tout dernièrement, soit le 24 août dernier.

Selon lui, Guy Leclair clame son innocence et sa version contredit celle des policiers.

M. Lisée assure qu'il demeure candidat.

«Évidemment qu'il reste candidat, il n'est condamné de rien, la présomption d'innocence s'applique.» - Jean-François Lisée, chef du PQ.

GUY LECLAIR A DÉJÀ ÉTÉ ARRÊTÉ POUR ALCOOL AU VOLANT

Guy Leclair a déjà été condamné pour une telle infraction en 2013.

Il avait été arrêté le 28 octobre 2011 et condamné à une amende de 2000 $,

Il lui était aussi interdit de conduire pendant 12 mois.