Le Front national du Québec se prépare en vue de la prochaine élection générale

Un nouveau parti politique d'extrême-droite voit officiellement le jour au Québec. 

Le Front national du Québec propose d'interdire l'islam, détruire les mosquées, mettre fin aux accommodements raisonnables et déclarer l'indépendance du Québec. 

Le fondateur, Daniel Boucher, a bon espoir de présenter des candidats dans chacun des 125 comtés de la province d'ici la prochaine élection selon ce rapporte LaPresse ce matin. 

Le résident de Québec reconnaît avoir des affinités avec Marine Le Pen du Front national en France. 

Ils se sont rencontrés lors de sa visite au Québec en mars dernier alors que les chefs des autres formations politiques ont refusé de la recevoir. 

Voici ce qu'on peut lire sur le site du Front national du Québec

" Je suis fier de présenter ce parti politique qui prône non seulement de faire du Québec un Pays mais qui propose de véritables changements sur les plans :

  • Économique par la mise en place d'une banque centrale, la banque du Québec avec le contrôle de sa propre monnaie.
  • Politique avec la fin du système uninominal qui a permis à Philippe Couillard et Justin Trudeau de se faufiler et devenir premier ministre. Sans compter que ce système a permis également à 81 députés sur 125 d'être élus avec moins de 50% des votes |||
  • Mettre fin à l'oligarchie qui nous dirige et mettre en place un système de démocratie direct qui fera que le peuple décidera des enjeux de la société par référendum.

La note de passage à un examen est de 50% et même 60% dans certains domaines, et bien avec notre système débile uninominal vous pouvez devenir député et ou ministre avec 35% des votes. Avec des élections à deux tours tout les députés élus à l'Assemblée nationale obtiendraient 50% + 1 des votes".