Le maire de Chambly démissionne

Le maire de Chambly démissionne.

Denis Lavoie évoque d'importants problèmes de santé et assure que ça n'a rien à voir avec la mise sous tutelle de la municipalité et les perquisitions de l'Unité permanente anticorruption, le 27 février dernier. C'est la Commission municipale du Québec qui administre Chambly, jusqu'à nouvel ordre.

Il affirme que son état s'est aggravé à la suite de son cancer de la gorge en 2009. Il était en congé de maladie depuis novembre dernier. Il quittera son poste le 7 mai prochain. Une élection pourrait avoir lieu en septembre prochain.

M. Lavoie a été élu pour la première fois à la tête de Chambly en 2005. Durant son règne, il a fait l'objet de nombreuses critiques pour abus de pouvoir, menaces et intimidation. En novembre dernier, le gouvernement Legault s'est montré préoccupé par ces allégations.

Le mois dernier, la CMQ a suspendu les cartes de crédit du maire, du directeur général et de la directrice générale adjointe en raison d'une utilisation inappropriée.