Le maire Labeaume encore incertain de l'ampleur de son cancer

Régis Labeaume ne connait pas encore l'étendue du cancer de la prostate qu'il s'est fait diagnostiqué il y a trois semaines.

Le maire de Québec a pris la parole pour la première fois lundi depuis l'annonce de sa maladie.

Il explique avoir reçu les premiers signaux d'alerte avec les résultats d'une prise de sang en septembre.

Le politicien qui aura 63 ans en mai ne sait pas encore si d'autres organes ont été touchés par le cancer.

Je passe des tests actuellement, j'ai commencé en fin de semaine pour avoir un peu l'ampleur de la bête et bientôt on va s'attaquer au crabe que j'ai dans le corps. On essaie de diminuer l'agenda parce qu'il faut se reposer un peu, c'est pas la forme parfaite parce que ça va être un peu invasif. Ça devrait aller, mais on ne le sait pas encore.

En attendant la suite des choses, Régis Labeaume n'entend pas prendre congé de la mairie. Il ne prévoit pas non plus transférer certains de ses dossiers municipaux à d'autres conseillers. Il va néanmoins alléger son agenda pour prendre un peu de repos.

Je veux que les gens sachent qu'il n'y aura pas de vacances à la gestion de la ville. On a une belle équipe, le monde ont de l'expérience et connaissent leurs dossiers.