Le montant minimum à payer par mois sur une carte de crédit augmente

Carte de crédit ISTOCK Kritchanut

Le montant exigé à titre de paiement minimum mensuel de votre carte de crédit augmentera à compter du 1er août.

 

Il ne pourra être inférieur à 2 pour cent du solde de la carte, en raison de nouvelles dispositions de la Loi sur la protection du consommateur au Québec. Si vous êtes déjà tenus de faire un paiement minimum de 2 % ou plus, vous ne serez pas touchés par le changement cette année.

Ces nouvelles règles visent à prévenir les problèmes d'endettement et à aider les titulaires de cartes de crédit à économiser, puisque ne rembourser que le paiement minimum par mois sur votre carte peut vous coûter cher.

Par exemple, un client dont le solde est de 1 000 $ et dont le taux de crédit est de 19,9 % rembourserait sa dette en près de 26 ans, en plus de payer des frais de crédit.

Le seuil minimal de paiement augmentera donc à 2 % cette année, puis ensuite d'un demi-point de pourcentage par an à compter du 1er août 2020, jusqu'à ce qu'il atteigne 5 % après six ans.

Un nouvel outil de calcul

Pour aider les consommateurs à économiser, le nouvel outil interactif Paiement minimum : intérêt$ maximum$ a été mis en ligne par l'Office de la protection du consommateur.

Le calculateur vous permet de voir en temps réel et pour un solde donné, le coût total des frais de crédit et le temps qu'il vous faudra pour rembourser votre dette selon le pourcentage payé chaque mois.

Le nouvel outil interactif Paiement minimum : intérêt$ maximum$ de l'Office de la protection du consommateur

Capture d'écran d'un exemple de calcul effectué avec le nouvel outil interactif Paiement minimum : intérêt$ maximum$ de l'Office de la protection du consommateur.

Si vous avez du mal à acquitter le paiement minimum chaque mois, des arrangements sont possibles avec l'émetteur de votre carte. Des organismes de protection des consommateurs existent aussi et offrent des services de consultation gratuits afin de vous aider à mieux gérer vos finances.