Le président de Cora Déjeuners enlevé pour une rançon

On en sait un peu plus sur l'enlèvement du président des restaurants Cora Déjeuners, dans la nuit de mercredi à jeudi.

La Sûreté du Québec confirme qu'il a été enlevé dans l'espoir d'obtenir une rançon et que l'événement n'aurait rien à voir avec le crime organisé.

Les ravisseurs n'ont pas obtenu l'argent, c'est donc possiblement pour cette raison que Nicholas Tsouflidis a été abandonné sur le bord d'une route à Laval.

Les policiers recherchent au moins deux suspect à bord d'une voiture bleue. Ils ne disposent pas d'informations supplémentaires pour le moment.

CE QUE L'ON SAIT DES ÉVÉNEMENT

L'homme de 44 ans a été ligoté puis emmené de force par des hommes armés, à partir de son domicile.

Il a été abandonné dans un fossé quelques kilomètres plus loin en bordure de la montée Champagne à Laval. 

Ce sont des passants qui l'ont découvert et ont alerté les policiers hier matin. Le chef d'entreprise a obtenu son congé de l'hôpital. 

Il aurait lui-même contacté le 911 pour rapporter son enlèvement. 

Nicholas Tsouflidis est l'un des fils de la fondatrice de la chaîne de restaurants, Cora Tsouflidou.