Le présumé meurtrier d'une mère de famille de Laval épinglé 15 ans plus tard

La police de Laval pense bien avoir résolu le meurtre d'une mère de famille commis il y a 15 ans dans le quartier Vimont.

La police de Laval pense bien avoir résolu le meurtre d'une mère de famille commis il y a 15 ans dans le quartier Vimont. 

Nadia Panarello, 38 ans, avait été retrouvée sans vie dans sa maison de la rue Michel-Gamelin le 12 février 2004. L'analyse des preuves et l'amélioration des techniques d'enquête a permis l'arrestation d'Ernesto Fera, il y a une semaine. L'homme de 53 ans était le conjoint de la victime à l'époque. 

Le quinquagénaire a comparu vendredi dernier au Palais de justice pour être accusé de meurtre prémédité. Fera qui croyait sûrement s'en être sorti après tant d'années, reviendra en Cour demain. Il risque la prison à vie s'il est reconnu coupable. 

La Sûreté du Québec a collaboré à cette enquête parsemée d'embûches. L'arme du crime n'a jamais été retrouvée - la victime a été poignardée - et aucune trace d'introduction n'a été découverte dans la résidence. Le jour du meurtre, la mère de Mme Panarello avait reçu des photos dans sa boîte aux lettres. On pouvait y apercevoir des personnes en vacances. Finalement, il n'y avait aucun lien avec le meurtre. Les clichés avaient été laissés à la mauvaise adresse.