Le procès de l'ancien entraîneur de ski Bertrand Charest est reporté à jeudi

Le début du procès de l'ancien entraîneur de ski, Bertrand Charest, accusé d'avoir agressé sexuellement 12 athlètes mineures est reporté à jeudi.

L'accusé s'est présenté au Palais de justice de St-Jérôme ce matin avec deux nouveaux avocats, soit Me Jacky-Eric Salvant et Me Antonio Cabral.

Ils ont demandé au juge plus de temps pour se préparer.

L'ex-employé de Canada Alpin, âgé de 51 ans, fait face à 57 chefs d'accusation. On ne sait pas encore s'il va lui-même témoigner.

Une vingtaine de témoins doivent être entendus au cours du procès qui doit durer 4 semaines.

Ses présumées victimes étaient âgées entre 12 à 19 ans.

Les faits reprochés se seraient produits dans les années 90, dans plusieurs pays.

Si Bertrand Charest est reconnu coupable, sa peine pourrait être plus sévère compte tenu du fait qu'il était en situation d'autorité ou de confiance. Il s'agirait d'un facteur aggravant.

Il est détenu depuis son arrestation en mars 2015.