Le sucre, un risque sérieux pour la santé et les finances publiques

Les Canadiens ont tout intérêt à modérer leur consommation de sucre selon une nouvelle étude de l'Université de Waterloo en Ontario. 

Si rien n'est fait, d'ici 25 ans, 63 000 Canadiens vont mourir de maladies causées par un excès de boissons gazeuses, de jus, de boissons sportives, de yogourts à boire et autres aliments sucrés. 

Un million de patients souffriront du diabète de type 2, 300 000 de cardiopathie, 40 000 d'accidents vasculaires cérébraux, 100 000 de cancer et 3 millions d'obésité. 

Le coût sera par conséquent énorme pour le système de santé, soit 50 G$. 

En 2015, les jeunes ont consommé en moyenne 578 ml de boissons sucrées, par jour, ce qui représente 16 cuillères à thé de sucre.