Les États-Unis réclament 300% de droits sur la Série C

Les États-Unis ont rendu leur décision. 

Ils imposent 79,82% de droits antidumping contre les avions vendus à Delta Airlines. Cela signifie que selon eux, l'avion aurait dû être offert à un prix 80% plus cher.

Ces frais s'ajoutent aux 220% de droits compensateurs exigés, pour "subvention illégale", selon l'interprétation du Département américain du commerce.

Le total des frais punitifs s'élève donc à presque 300%. Dans les deux cas, il s'agit de décisions préliminaires qui devront être officialisées.

La plainte à l'origine de ces frais provient de Boeing, un constructeur aéronautique américain. Cette plainte étonne, car Boeing n'est pas un concurrent de Bombardier dans le marché des avions régionaux.

La commande de Delta s'élève à 75 avions CS100, pour un total de 5,6 milliards de dollars américains, ainsi qu'une option d'achat pour 50 appareils supplémentaires.

Québec et Ottawa font pression pour les faire tomber. Le premier ministre, Justin Trudeau, rencontrera le président américain la semaine prochaine. Il prévoit lui en parler.

Ces annoncent surviennent alors que les deux pays, avec le Mexique, renégocient l'accord de libre-échange de l'Amérique du Nord.