LGBT: 35 000 $ pour intégrer la diversité dans les services

La Coalition d'aide à la diversité sexuelle de l'Abitibi-Témiscamingue souhaite amener les organismes à offrir des services non-genrés.

 

Grâce à une aide financière de 35 000 $ du ministère de la Justice, la Coalition déploie le projet « J'ai mes droits » à compter d'aujourd'hui (lundi). Ce montant permet l'embauche d'une chargée de projet, Johannie Vendette.

La directrice générale de la Coalition, Marie-Aimée Fortin-Picard, explique le projet.

« C'est un super beau projet qui vient répondre à un besoin aussi des organismes qui sont genrés ou non-mixtes, donc par exemple des ressources spécialisées qui offrent des services seulement pour les femmes ou pour les hommes. Ce qu'on veut, c'est sensibiliser ces milieux-là à l'inclusion des personnes de la diversité sexuelle. »

Dans la prochaine année, il y aura des consultations auprès des organismes visés afin de voir les bons coups et les défis. Une formation sera ensuite élaborée et sera suivie d'une campagne de sensibilisation régionale.

Depuis l'automne, les services et projets de la Coalition sont offerts en français et en anglais, afin notamment de pouvoir mieux joindre les communautés anglophones et autochtones.

La Coalition d'aide à la diversité sexuelle travaille à la défense des droits des personnes LGBT par la formation et la sensibilisation. Elle mise aussi sur l'accès à de meilleurs services, surtout pour les personnes trans.

L'organisme fête ses 15 ans cette année et célèbrera le tout le 16 novembre prochain.