Manifestation contre l'usine Anacolor de Cap-Rouge

Des centaines de citoyens de Cap-Rouge à Québec ont manifesté hier contre l'usine Anacolor. 

Ils ont réclamé une fois de plus que l'entreprise déménage en raison des odeurs de peinture et de solvant.

Les manifestants contestent un rapport gouvernemental déposé vendredi qui révèle que les émanations de l'usine respectent les normes en matière d'environnement. 

Ils brandissaient des pancartes sur lesquelles il était inscrit "Fais de l’air".

La députée péquiste de Taschereau, Agnès Maltais et le député caquiste de La Peltrie, Éric Caire étaient présents.

Les résidents de Cap-Rouge sont inquiets pour leur santé et celle des enfants qui fréquentent l'école Marguerite D'Youville, voisine de l'entreprise Anacolor.

Plus d'une centaine de plaintes ont été déposées depuis le début de l'année en raison des malaises liés aux odeurs de l'usine.