Meurtre de Josiane Arguin : son conjoint est accusé

Josiane Arguin, disparue depuis deux mois, a été assassinée.

Son conjoint Simon Brind'Amour a été accusé de meurtre non-prémédité et d'outrage à un cadavre cet après-midi au Palais de justice de Montréal.

L'homme de 37 ans a comparu par visioconférence depuis le centre de détention de Rivière-des-Prairies où il est détenu. Il a été arrêté hier après-midi sur son lieu de travail.

L'interrogatoire du suspect, qui a duré huit heures, aurait grandement aidé à son arrestation.

L'individu aurait lui-même signalé la disparition de la femme de 34 ans de Parc-Extension, le 15 septembre dernier. 

Sa famille était sans nouvelle d'elle depuis le 1er septembre. 

Brind'Amour reviendra en Cour le 3 décembre. Il demeure détenu.

Il s'agit du 24e homicide à survenir cette année à Montréal.

La résidence passée au peigne fin

L'enquête a pris un nouveau tournant, mercredi, après que le SPVM ait déployé son quartier mobile devant la résidence de la disparue au 701 D'Anvers.

Deux chiens renifleurs spécialisés dans la recherche de cadavres ont été déployés sur place. 

Sa maison a été fouillée de fond en comble et le terrain a été creusé.

On ne sait pas si des éléments de preuves auraient permis l'arrestation du suspect. 

L'enquête se poursuit selon le SPVM. 

L'accusé Simon Brind'Amour - SPVM