Mise à jour économique: Legault redonne de l'argent aux familles et aînés

À moins d'un mois de Noël, familles, aînés et entreprises obtiennent plus d'argent dans leur porte-feuille. Le gouvernement de François Legault a présenté sa première mise à jour économique.

Allocation-famille

Le premier ministre François Legault met sur pied une allocation-famille, tel que promis en campagne électorale. Dès janvier, les parents de deux enfants dont le revenu familial est de moins de 108 000 $ recevront 500 $ de plus par année et ceux de trois enfants ayant un revenu de moins de 123 000 $, 1000 $ de plus par année. 423 000 familles en bénéficieront. L'aide n'existe pas pour les familles qui ont un revenu supérieur à 150 000 $. Cette mesure coûtera 250 millions par année. François Legault affirme qu'il s'agit d'un premier geste envers les familles.

Québec gèle la contribution additionnelle pour les services de garde. Elle sera de 8,25 $ en 2019.

Le taux de taxation scolaire sera uniformisé prochainement. Un projet de loi sera bientôt déposé.

Nouveau crédit d'impôt pour les aînés

Les aînés de 70 ans et plus, à faible revenu, auront droit à un nouveau crédit d'impôt remboursable pouvant atteindre jusqu'à 200 $ par année et 400 $ pour un couple. 570 000 personnes âgées sont concernées par cette mesure. Le crédit d'impôt s'appliquera pour 2018 et sera indexé annuellement par la suite. Cette mesure coûtera 100 millions par année.

Favoriser les investissements des entreprises

Le gouvernement met en place plusieurs mesures pour favoriser les investissements des entreprises. Le taux d'amortissement à l'égard du matériel informatique, de fabrication et de transformation et de l'équipement d'énergie propre sera de 100%. Les rabais d'électricité sont aussi prolongés.

Véhicules électriques

Les rabais pour faire l'achat de véhicules électriques sont prolongés jusqu'au 31 mars. (Jusqu'à 8000 $ pour un véhicule neuf et jusqu'à 4000 $ pour un véhicule usagés.)

Remboursement de la dette

La CAQ ira chercher 8 milliards de dollars dans le Fonds des générations pour rembourser la dette du Québec. Ce montant s'ajoute aux 2 milliards pris par les libéraux cette année. L'opération permettra d'économiser 332 millions en intérêts sur cinq ans, selon le gouvernement Legault. Ce remboursement devrait permettre de ramener la dette brute à 45 % du produit intérieur brut en 2020-2021, soit cinq ans plus tôt que prévu.

Le gouvernement Legault prévoit avoir un surplus de 1,65 milliard à la fin de l'année.

Les libéraux qualifient cette mise à jour économique de rendez-vous manqué :