MONTÉRÉGIE : 60 chefs d'accusation contre un voleur de catalyseurs

Roger Blanchette fait face à 60 chefs d'accusation pour de multiples vols de catalyseurs de véhicule.

60 chefs d'accusation sont déposés contre un Montréalais soupçonné d'être à l'origine de plusieurs vols de catalyseurs de véhicule en Montérégie.

Roger Blanchette, 50 ans, est présentement détenu. Il sera de retour en Cour demain pour son enquête sur remise en liberté.

L'individu a été pris sur le fait le 25 juillet dernier à la Gare de McMasterville, alors qu'il s'apprêtait à voler cette pièce du système d’échappement. Ce sont les policiers de la régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent qui avait procédé à son arrestation. Il a comparu une première fois au palais de justice de Longueuil le 1er août dernier.

Il faisait déjà face à 34 accusations et 26 se sont ajoutées pour des infractions commises à Boucherville et Longueuil. Des accusations de vols, méfaits et possession d’outils de cambriolage ont été déposées contre lui. Les vols sur le territoire de Longueuil s’échelonnent du 15 avril au 17 juillet derniers.

«Les véhicules de prédilection étaient les Hyundai et les Kia. La plupart des vols ont été commis de jour dans des stationnements incitatifs.» indique la police de Longueuil

La police de Longueuil conseille aux citoyens de stationner leur voiture dans un garage, si possible. Sinon, de la stationner dans des endroits bien éclairés pendant la nuit. Si un véhicule est isolé et dans un endroit sombre, il est plus facile pour un voleur de ramper dessous et de scier le catalyseur. L’opération ne dure que quelques secondes.

Toute personne détenant de l’information des activités criminelles commises sur le territoire du SPAL est priée de contacter la ligne Info-Azimut de façon anonyme au 450 646-8500.