MONTRÉAL : La production de biscuits est terminée chez Mondelēz

Une page de l'histoire industrielle de Montréal se tourne aujourd'hui avec la fermeture officielle de l'usine Mondelēz du quartier Hochelaga-Maisonneuve. 

La biscuiterie de la rue Viau, ouverte en 1956, ne produira plus les Oéros, Fudgee-O, Premium Plus et autres gâteries appréciées des Québécois. 

La dernière boite de biscuits soda a été signée par les employés peu avant 22h30 hier soir. Les fours ont ensuite été définitivement éteints. 

La fermeture avait été annoncée à la fin de novembre 2016. La production ensuite transférée vers l'Ontario et le Mexique. 

Google Street View / L'usine de la rue Viau est située à deux pas du Stade olympique

UN DERNIER QUART DE TRAVAIL 

Les travailleurs vont récupérer leurs effets personnels durant la journée. La clé sera ensuite glissée sous la porte. 

Mondelēz International employait 454 employés dans les beaux jours de l'usine alimentaire. 

Plusieurs travailleurs ont été recrutés par d'autres entreprises grâce au service d'accompagnement mis en place par la compagnie, si bien qu'hier soir ils étaient environ une centaine à participer à la dernière fournée.

"Quasiment tout le monde pleurait (...) On se voyait plus souvent que notre famille. C'est ça qui est déchirant (...) Ça s'est bien fait quand même. On s'en va avec un bon package". - Un employé de Mondelez 

Plusieurs travailleurs cumulaient 20, 30 ans et même 40 ans d'ancienneté. 

Mondelēz justifie sa décision par la désuétude des installations montréalaises. 

La multinationale opère cinq autres usines en Ontario. 

Courtoisie Les employés ont immortalisé la dernière scène en signant une caisse de biscuits, la dernière produite à Montréal.