NETFLIX: Un Montréalais intente un recours de 22 M$

Un Montréalais intente une action collective de 22 millions contre Netflix.

Frédéric Seigneur croit que le géant de la télévision sur Internet contrevient à la Loi sur la protection du consommateur avec ses hausses de tarifs selon le Journal de Montréal.

Netflix n'aurait pas indiqué le tarif en vigueur lors de sa dernière hausse, ce qui est contraire à la loi. 

L'abonnement de base passe de 7,99 à 8,99 $ par mois. 

La poursuite, qui doit être approuvée par un juge, comprend 10 $ de dédommagement pour les 1,45 million d'utilisateurs Netflix au Québec.

À cela s'ajoutent des dommages punitifs de 7,5 millions.