Nobel : l'économie verte à l'honneur

Le 50e prix Nobel d'économie honore des travaux ayant une portée environnementale.

Deux chercheurs américains, William Nordhaus de l'Université Yale et Paul Romer de l'Université de New York, se partagent le prix pour leurs études sur l'économie verte.

William Nordhaus a travaillé à l'intégration des changements climatiques dans les analyses macro-économiques.

Paul Romer, ancien dirigeant de la banque mondiale jusqu'à sa démission en janvier, s'est attardé  à l'innovation technologique intégrée, encore une fois, dans les analyses macro-économiques.

Le prix est remis alors que le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dépose son rapport démontrant l'urgence d'agir pour freiner le réchauffement climatique.