Nouvel essai nucléaire de la Corée du Nord

La Corée du Nord a affectué un sixième essai nucléaire, dimanche.

Pyongyang a affirmé avoir testé une bombe à hydrogène, donc 10 fois plus puissante que les autres test nucléaire.

L'explosion a provoqué un séisme artificiel de magnitude 6,3, près du principal site nord-coréen d'essais nucléaires.

La secousse a été ressentie jusque dans le nord de la Chine.

Quelques heures avant ce nouvel essai nucléaire, le président Kim Jong-Un avait inspecté une bombe H (à hydrogène) dans un nouveau missile balistique intercontinental.

LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE CONDAMNE CET ESSAI NUCLÉAIRE

Le président des États-Unis Donald Trump a dénoncé ce matin ce nouvel essai nucléaire.

Sur Twitter, il écrit que: Les mots et les gestes de la Corée du Nord continuent d'être hostiles et dangereux envers les États-Unis.

Il qualifie la nation nord-coréenne d'État voyou et affirme qu'elle est devenue une grande menace, notamment pour la Chine.

La Corée du Sud demande la « punition la plus forte » pour Pyongyang, y compris des sanctions de l'ONU.

La Chine, la Russie, le Japon et la France ont aussi fermement dénoncé ce nouvel essai nucléaire.