Nouvelle grève à la CSDM

Les parents d'élèves de la Commission scolaire de Montréal devront se trouver un plan B le 1er mai.

Les 8 500 profs ont voté pour une journée de grève illégale, hier, en assemblée.

Le débrayage de 24 heures touchera les 60 000 élèves du primaire et du secondaire.

Le mouvement est illégal puisque les enseignants ne sont pas en période de négociation pour leur convention collective.

Ils demandent de meilleures conditions de travail en classe et de meilleures relations avec leur employeur. 

L’Alliance des professeurs commentera le résultat du vote vendredi matin.