Philippe Couillard quitte la vie politique

Philippe Couillard quitte la vie politique.

Le premier ministre sortant démissionne de ses fonctions de chef du Parti libéral du Québec et de son poste de député de Roberval.

M. Couillard en a fait l'annonce à 11h cet avant-midi, trois jours après la défaite historique de son parti.

Il a fait des adieux très émotifs.

«Après avoir mis toute mon énergie au service du Québec, demeurer en politique à quelque titre que ce soit, est au-delà de ce que je me sens humainement capable de faire, je demande aux Québécoises et aux Québécois de comprendre et de me laisser prendre congé en paix.»

«Le Québec doit demeurer une terre d’accueil souriante, une société inclusive où toutes et tous sont invités à la table. Un endroit où on juge les humains pour ce qu’il y a dans leur tête, dans leur cœur, pour ce qu’elles et ils ont à nous apporter.»

Une élection partielle devra avoir lieu dans Roberval «au moment jugé opportun» pour remplacer Philippe Couillard.

Le chef intérimaire pourrait être nommé demain, alors que les libéraux se réuniront en caucus.

Plusieurs noms circulent : Gaétan Barrette, député de La Pinière, Christine St-Pierre, députée de l'Acadie, Pierre Arcand, député de Mont-Royal-Outremont et Marc Tanguay, député de LaFontaine.

La candidature de l'ex-ministre de la santé ne ferait toutefois pas l’unanimité au sein du caucus libéral.

Certains le tiennent responsable de la défaite cinglante du parti.

Les libéraux sont convoqués en caucus cet après-midi à Québec et demain matin à Montréal.

François Legault, Jean-François Lisée et Manon Massé ont tenu à saluer Philippe Couillard :

Je salue la contribution importante du premier ministre sortant, Philippe Couillard, à la vie publique québécoise.
La politique est exigeante et demande du courage, ce qui force le respect.
Je lui souhaite la meilleure des chances pour la suite.

— François Legault (@francoislegault) 4 octobre 2018