PHOTOS | La pêche au crabe des neiges est officiellement débutée

La saison de la pêche au crabe des neiges est officiellement lancée dans l'estuaire du Saint-Laurent. À Rimouski dans la zone 17, huit des vingt-trois crabiers ont pris le large comme prévu vers cinq heures mercredi matin.

Leur mise à l'eau a été retardée mardi en fin de journée en raison des forts vents qui faisaient craindre pour le début de la saison.

Chose certaine, les poissonneries du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord seront approvisionnées en crustacés jeudi midi.

« On joue de prudence un peu. Les bateaux ont moins mis de casiers à bord. Ils vont faire deux voyages aujourd'hui. Il annonce du vent du sud-ouest. Le crabe va être dans nos assiettes demain. »

René Landry, président de l'Association des pêcheurs de crabe de la zone 17

La saison de la pêche au crabe des neiges est officiellement lancée dans l'estuaire du Saint-Laurent.

Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média

« Les conditions sont très belles. Il y a un peu de glace, mais pour la balance ça va être super. Il n'y a pas trop de vent. Pour un début de saison, c'est excellent. »

Pêcheur de crabe des neiges de la zone 17

La saison de la pêche au crabe des neiges est officiellement lancée dans l'estuaire du Saint-Laurent.

Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média

« Pour l'instant, on va aller jeter les cages. On souhaite qu'il va faire plus chaud demain lorsqu'on va récupérer le crabe pour que les pattes ne tombent pas sur le pont ! »

Pêcheur de crabe des neiges de la zone 17

La saison de la pêche au crabe des neiges est officiellement lancée dans l'estuaire du Saint-Laurent.

Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média

Départ des crabiers dans La Matanie

À Matane, les bateaux et leur équipage ont également pris le départ sur le coup de cinq heures mercredi.

Rappelons que cette année, les pêcheurs devront composer avec une baisse des quotas de 15%. Ils pourront capturer un maximum de 2 230 tonnes de fruits de mer.

On peut donc s'attendre à une légère hausse des prix dans les poissonneries de la région.