Pierre Paradis blâmé pour avoir hébergé sa famille sur le bras de Québec

Le député de Brome-Missisquoi Pierre Paradis est blâmé par la Commissaire à l'éthique pour une mauvaise utilisation de ses allocations de logement.

L'ancien ministre libéral aurait hébergé sa fille, son gendre et leur enfant dans un appartement qu'il louait à Québec et qui était payé par l'Assemblée nationale, de février 2009 à mai 2012.

L'allocation était de 1100 à 1200 dollars par mois.

La Commissaire recommande une amende de plus de 24 000 dollars.

Pierre Paradis qui a fait l'objet d'une plainte au sujet de gestes déplacés sur une employée est absent de l'Assemblée nationale depuis plus d'un an à la suite d'une chute à cheval.