Plage de l'Est: Québec octroie 5 M$ pour décontaminer le site

Bonne nouvelle pour ceux qui rêvent depuis des années à une plage dans l'est de la métropole.

Une nouvelle étape vient d'être franchie. Québec accorde une aide de 5 millions de dollars pour décontaminer le site situé à Pointe-aux-Trembles. La ville pourra «procéder à la restauration des sédiments contaminés».

Les travaux devraient débuter en 2020. Les baigneurs devront toutefois être patients, car ce n'est pas avant 2022 qu'ils pourront faire une saucette dans le fleuve.

La plage prendra la place de l’ancienne marina Beaudoin, entre la 94e avenue, la rue Bureau, la 96e avenue et le fleuve Saint-Laurent.

Le projet de plage urbaine est repoussé depuis 2016. Il s'inscrit dans le cadre de la revitalisation de l'Est de Montréal.

« Nouvel espace vert et bleu en milieu urbain, la plage de l'Est sera un des rares lieux du genre dans la métropole. En redonnant à la population du bout de l'île l'accès aux berges, nous agissons concrètement pour améliorer le milieu de vie des citoyens. » -​Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal et députée de Pointe‑aux‑Trembles

 

« Cette excellente nouvelle nous rapproche de l'aménagement d'un lieu de villégiature qui rehaussera la qualité de vie dans le quartier et qui contribuera au développement touristique et économique de l'Est de Montréal. Le caractère insulaire de Montréal a été trop longtemps négligé et nous croyons que le contact des citoyens avec les cours d'eau qui les entourent est crucial. Nous souhaitons offrir aux Montréalaises et aux Montréalais un accès en continu aux rives du fleuve et de la Rivière-des-Prairies. » -Valérie Plante, mairesse de Montréal