Plusieurs toitures s'effondrent sous le poids de la neige

Les importantes quantités de neige tombées sur le Québec provoquent l'affaissement de toitures à plusieurs endroits. Par miracle, personne n'a été gravement blessé dans ces différents incidents.

Samedi vers 22h, le toit de la boucherie Des Chênes à Saint-Jérôme, dans les Laurentides, s'est effondré. Le bâtiment commercial de la rue de la Sallette abrite aussi sept appartements au deuxième étage. Une dizaine de personnes se trouvaient à l'intérieur. Ils ont entendu des bruits et quelques secondes plus tard, la toiture a cédé en raison de l'épaisse couche de glace et de neige qui la recouvrait. 

Stéphane Grégoire, Bell Média

Stéphane Grégoire, Bell Média

Tous les locataires ont réussi à évacuer les lieux par eux-mêmes et aucun n'a été blessé. Ces personnes se retrouvent toutefois sans logis puisque la structure du bâtiment a été lourdement endommagée. Un ingénieur devra procéder à une inspection des lieux, mais il est fort possible qu'une démolition complète soit ordonnée. Quatre personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge.

Stéphane Grégoire, Bell Média

On a craint le pire à Trois-Rivières

Quelques heures plus tôt, c'est le toit d'un commerce de pièces automobiles de Trois-Rivières qui s'est effondré en grande partie. 60% de la toiture du magasin Kenny U-Pull, situé sur le boulevard Saint-Michel, s'est affaissée alors qu'il y avait des employés et des clients à l'intérieur.

Pendant plusieurs heures, on a craint qu'une personne soit coincée sous les décombres. Une équipe du Service incendie de Montréal, spécialisée en recherches et sauvetage, et des maîtres chiens ont été appelés en renfort. En milieu de soirée, les autorités ont confirmé que tout le monde était sorti à temps.

Un aréna condamné à Québec

En après-midi, dans la Vieille Capitale, un match de hockey mineur, disputé à l'aréna Jacques-Côté de Sillery, a été brusquement interrompu lorsqu'une poutre en bois a craqué. Des morceaux de bois se sont aussi détachés du plafond. Des travailleurs amorçaient alors le déneigement du toit de l'aréna. 

La cinquantaine de personnes qui se trouvaient à l'intérieur ont rapidement été évacuées. Personne n'a été blessé. Le bâtiment est fermé au public jusqu'à nouvel ordre puisque des difformitées ont été remarqués dans la toiture. La ville de Québec a ordonné une inspection des toits de tous ses arénas.

Ces plus récents incidents s'ajoutent à d'autres survenus la semaine dernière. Jeudi, en Mauricie, une partie du toit du garage municipal de la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel s'est affaissé alors qu'il n'y avait aucun employé à l'intérieur.  En fin de journée vendredi, deux personnes ont été légèrement blessées lorsque la toiture d'un supermarché de Lévis s'est aussi effondrée.

L'importance de déneiger

Les précipitations de neige et de pluie verglaçante étant particulièrement importantes cet hiver, les autorités rappellent à la population qu'il est important de dégager sa toiture. 

« On a une accumulation de neige et de glace. On demande aux gens de procéder au déneigement de leur toit parce qu'on risque d'avoir d'autres conséquences. » - Sébastien Doire, directeur de la Sécurité civile de la Mauricie, en entrevue à RDI

Sur son site internet, CAA-Québec indique les signes avant-coureurs d'un toit surchargé. Craquements inhabituels, plafond déformé, fissures et frottement des portes sont tous des indices à surveiller. En cas d'affaissement, il est possible que vous soyez dédommagés par votre assurance habitation.