Postes Canada: Justin Trudeau réclame la fin du conflit

À l'approche du temps des fêtes et du Black Friday, le conflit à Postes Canada ne semble pas vouloir se résoudre.

Samedi soir, le premier ministre Justin Trudeau a demandé aux deux parties de s'entendre rapidement.

 

Le gouvernement Trudeau pourrait intervenir, dès dimanche, pour mettre fin aux grèves tournantes. L'imposition d'une loi spéciale n'est pas écartée.

Le syndicat veut un médiateur 

Après avoir rejeté la dernière offre patronale, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) souhaite qu'un médiateur soit nommé par Ottawa.

La dernière offre de contrat inclut des augmentations salariales de 2% annuellement et des nouvelles dispositions de sécurité d'emploi.

Malgré tout, la porte-parole syndicale Lise-Lyne Gélineau explique que la proposition est insuffisante. Les syndiqués réclament toujours que les itinéraires des facteurs soient réévalués en fonction du volume de courrier.

Postes Canada croule déjà sous les retards et a demandé à ses partenaires internationaux de suspendre les livraisons au pays.

Londres et Hong Kong ont annoncé qu'ils retiendraient tout envoi destiné au Canada jusqu'à nouvel ordre.

Pour savoir à quels endroits ont lieu les grèves tournantes, visitez le site de Postes Canada.