Power Corporation largue LaPresse

LaPresse sera transformée en organisation à but non lucratif. Le quotidien sera dorénavant géré par une fiducie et un nouveau conseil d'administration sera choisi. 

L'annonce a été faite aux employés réunis au Palais des congrès cet avant-midi. 

Power Corporation, propriétaire de LaPresse depuis 1967, investira 50 M$ dans la transformation pour ensuite se retirer définitivement des opérations. 

Cette conversion devrait permettre d'obtenir plus d'avantages fiscaux et permettre aux donateurs de soutenir les activités du quotidien, comme l'explique la direction de LaPresse dans son communiqué : 

"Une fois la nouvelle structure mise en place, tout profit éventuellement généré par les opérations, toute aide gouvernementale et tout argent recueilli auprès de donateurs, seront consacrés aux opérations de La Presse dans le but ultime de produire une information de qualité, la plus accessible possible". 

LaPresse souligne que les géants américains que sont Facebook et Google accaparent près de 80% des revenus publicitaires numériques au Canada. 

Malgré cela, le quotidien a pris un virage 100% numérique en décembre dernier. 

La direction du journal assure qu'il n'y aura pas de mises à pied durant la transformation. LaPresse emploie 585 personnes. 

Power Corporation prendra sous sa charge les obligations passées des régimes de retraite des employés qui sont sans contrat de travail depuis plus de deux ans. 

Les négociations pour le renouvellement piétinent. La dernière proposition patronale comprenait une réduction de salaire de l'ordre de 5000$.