Prêtre poignardé à l'Oratoire: La mairesse Valérie Plante réagit

La mairesse de Montréal est très préoccupée par l'agression d'un prêtre cet avant-midi à l'Oratoire Saint-Joseph lors de la messe matinale. 

L'abbé Claude Grou a été blessé au thorax. Il repose dans un état stable à l'hôpital. Valérie Plante qualifie ce geste d'horrible et inexcusable.

«On ne peut pas passer à l'acte comme ça. On ne peut pas se permettre d'avoir ce genre de geste haineux. Je pense que ça décrit quand même un climat très particulier qui est très sensible, mais aussi qui est problématique.» -Valérie Plante, mairesse de Montréal en entrevue à Bell Média

Fondé en 1904, l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal est un des lieux de pèlerinage les plus fréquentés au monde, avec plus de deux millions de visiteurs chaque année. La mairesse Plante indique être en discussion avec le Service de police de la Ville de Montréal, afin de déterminer les mesures qui doivent être mises en place à la suite des tristes événements d'aujourd'hui.

La sécurité de l'Oratoire sera revue «au grand complet», lors des travaux de rénovation, mais Valérie Plante estime qu'entre temps les autorités devront se pencher sur la question.

«D'ici là, je pense qu'il va y avoir des questions à se poser à savoir est-ce qu'on doit renforcer par exemple l'accès vers l'autel?» -Valérie Plante, mairesse de Montréal