Prince : des éléments d'enquêtes dévoilés près d'un an après sa mort

Le chanteur Prince aurait reçu une prescription d'oxycodone quelques jours avant sa mort.

La prescription de ce puissant analgésique a été faite par le docteur Michael Todd Schulenberg au nom d'un de ses amis, Kirk Johnson, pour protéger son identité.

C'est ce qu'il est permis d'apprendre dans une déclaration descellée.

Le célèbre artiste a été trouvé sans vie dans sa résidence le 21 avril 2016. Il avait 57 ans.

L'autopsie a démontré que Prince a été emporté par une surdose accidentelle de fentanyl.

Des mandats de perquisition descellés révèlent que les appels de la résidence, Paisley Park, du chanteur ont été analysés pour trouver qui aurait délivré le fentanyl.

Selon les documents, Prince était dépendant des opioïdes.