Quand faut-il déneiger notre toiture?

Les importantes quantités de neige tombées sur le Québec provoquent l'affaissement de toitures à plusieurs endroits. Les accumulations sont plus lourdes en raison de quelques épisodes de verglas.

Aucun spécialiste ne s'entend sur la quantité de neige accumulée minimale avant d'être dans l'obligation de déneiger. 

Le propriétaire de Déneigement de toitures RG à Saguenay, Rémi Gagnon.

«12 pouces présentement, c'est comme 2 pieds de neige folle. Avec la pluie, la neige s'est compactée, c'est pour ça qu'on dit 12 pouces».

Annie Gauthier de CAA-Québec vous indique la marche à suivre.

«Laissez une petite couche parce que ça demeure une protection, sinon vous pourriez briser le bardeau. Vous pouvez dégager partiellement des endroits où il y a des évents ou des écoulements d'eau».

Si votre toiture est trop encombrée, il est possible de remarquer certains signes indique Sylvain Lamothe, porte-parole de la Régie du bâtiment.

«Les portes dans le bâtiment coincent, il y a des fissures qui apparaissent dans le haut des murs, les plafonds deviennent déformés et les armoires peuvent ne pas fermer correctement».

Plusieurs effondrements au Québec 

Plusieurs toitures se sont effondrées sous le poids de la neige au cours de la dernière semaine au Québec. 

Tôt ce matin, le toit d'un bâtiment appartenant à une entreprise d'entretien d'asphalte, le Groupe Villeneuve à Mirabel, a cédé. En soirée hier, c'est le toit de l'entreprise Raymond Bouchard Excavation à Saint-Lin des Laurentides qui s'est effondré. Dans les deux cas, personne n'a été blessé.

Une partie de l'entrepôt de l'entreprise Kenny U Paul de Trois-Rivières s'est aussi affaissée samedi. Les autorités ont cru pendant un certain temps qu'un client était coincé sous la structure. 

Québec vous invite à vérifier l'état de vos toitures

La ministre de l'Habitation, Andrée Laforest, rappelle aux propriétaires de bâtiment l'importance d'être vigilants à l'égard des accumulations de neige et de glace sur les toits.

La neige, la pluie et le verglas se sont entremêlés ces dernières semaines, ce qui a provoqué une augmentation de la densité de la neige, qui devient ainsi plus lourde.

« On ne redira jamais assez que le propriétaire est responsable de la sécurité des personnes qui habitent ou fréquentent son bâtiment. Il est donc essentiel qu'il demeure attentif aux signes précurseurs afin de prévenir un affaissement de la toiture. Prendre les mesures appropriées pour prévenir l'accumulation de neige ou de glace est le meilleur moyen d'éviter de faire face aux conséquences d'un effondrement de toit ou de balcon » - La ministre Andrée Laforest.

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, journaliste Bell Média - Montréal)