QUÉBEC : La mère de la fillette retrouvée sans vie est accusée d'entrave et méfait

La mère de la fillette de 2 ans retrouvée sans vie à Charlesbourg est accusée d'entrave à un agent de la paix et d’avoir causé par le feu un dommage à un bien, soit le poste de police de Québec.

Audrey Gagnon a brièvement comparu cet après-midi au Palais de justice de Québec.

Elle n'est donc pas accusée de meurtre, pour l'instant.

La défense affirme ne pas avoir reçu l'entièreté de la preuve.

La cause est reportée à mercredi prochain. La jeune femme de 23 ans demeure détenue en attendant la suite des procédures.

Audrey Gagnon a été interrogée durant de longues heures par la police de Québec après la découverte du corps de l'enfant dans une poubelle, hier après-midi. 

Une autopsie sera pratiquée pour déterminer la cause du décès de la petite Rosalie. 

La mère et la fillette avaient été rapportées disparues à la suite de la découverte d'une poussette abandonnée près d'un parc. 

Audrey Gagnon a ensuite été localisée. Elle était en compagnie d'un jeune homme interrogé puis relâché par la police. 

L'accusée a obtenu son congé de l'hôpital plus tôt aujourd'hui. Elle s'était infligée des blessures mineures lors de sa détention, la nuit dernière.

Courtoisie : Rosalie Gagnon

LES INTERNAUTES EN COLÈRE 

De nombreux internautes ont exprimé leur colère en écrivant des commentaires hostiles sur l'une des pages Facebook de l'accusée qui aurait de graves problèmes de consommation.   

"Pauvre fille, ta dérapé solide cette fois s’y, voyons dont ta pas réfléchi en esti la.... Je peux pas m’imaginer qui a des gens comme toi sur cette terre qui frappe et tue sa raison de vivre". 

"Elle aurait due app la dpj pour le faire adopter il faut etre sans coeur et sans conscience moral"

"Triste pour toi la grande !"

Facebook

 

(Avec la collaboration d'Étienne Phénix, journaliste Bell Média)