Qui ment? Le Congrès américain veut aller au fond de l'affaire

Le Congrès américain veut savoir s'il existe des enregistrements des conversations entre Donald Trump et l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Il donne au président jusqu'au 23 juin pour les remettre, s'ils existent.

Le Congrès veut aussi des copies de toutes les notes que James Comey a prises lors de ses rencontres avec le président.

James Comey et Donald Trump s'accusent mutuellement de mentir sur les échanges qu'ils ont eu avant que M. Comey soit congédié par la Maison-Blanche. 

Aujourd'hui, le président s'est dit prêt à témoigner sous serment, comme l'a fait M. Comey hier devant un comité sénatorial.

Donald Trump a fait mention de ces enregistrements il y a quelques semaines, alors que des notes personnelles de James Comey alléguaient que Trump lui aurait demandé d'abandonner l'enquête contre Michael Flynn, ancien conseiller du président.

Sans accuser Comey de mentir, Trump avait écrit qu'il "espérait pour lui que leurs conversations n'aient pas été enregistrées".

Par la suite, Trump n'a jamais pu confirmer si ces enregistrements existaient. Encore aujourd'hui, le président a évité les questions, ajoutant qu'il y répondra dans un court délai, et que les journalistes allaient être "déçus".

Lors de son témoignage hier, Comey a dit souhaiter qu'ils existent afin de corroborer sa version des faits.