RAPPORT: Transports Québec et la SQ blâmés pour le cafouillage de l'A13

C'est aujourd'hui que sera publié le rapport sur le cafouillage de l'autoroute 13 où 300  automobilistes et passagers ont été coincés dans leur véhicule durant des heures lors de la tempête de neige du 14 mars dernier. 

Le rapport d'une soixantaine de pages a été rédigé par l'ancien sous-ministre des Transports et ancien directeur de la SQ, Florent Gagné qui émet une série de recommandations pour éviter qu'une telle situation ne se reproduise. 

Florent Gagné conclut à une série d'erreurs commises principalement au niveau des communications entre Transports Québec et la Sûreté du Québec. 

Aucune ressource supplémentaire n'a été mobilisée et pourtant on savait depuis plusieurs heures qu'une importante tempête se dirigeait vers le Québec. 

Les gestionnaires intermédiaires de la SQ et du MTQ n'ont jamais été informés de la situation. 

Deux cadres de la Sûreté du Québec ont été relevés de leurs fonctions pour ce cafouillage. 

L'enquête interne menée au sein du corps de police ne confirme pas l'information de LaPresse à l'effet que le policier en charge de l'opération, Michel Lapointe était chez le notaire le soir de la tempête. 

Il n'est pas question non plus de négociations difficiles avec des camionneurs récalcitrants. 

Aucun ministre ou sous-ministre n'est pointé du doigt dans ce rapport.