RECENSEMENT 2016: Statistiques Canada confirme une erreur de chiffres.

Statistiques Canada confirme et corrige l'erreur sur l'utilisation du français dans le dernier recensement. 

55 000 personnes ont été identifiées à tort comme des Québécois parlant anglais à la maison.

Ainsi, l'usage du français à la maison recule de 80 % à 79 % entre 2011 et 2016.

C'est un pour cent de moins que ce qui avait été annoncé le 2 août.

Les dirigeants de Statistique Canada affirment que l'erreur a été corrigée rapidement.

Des corrections seront faites pour éviter que le problème ne se répète.

Jack Jedwab du Centre d'études canadiennes est le premier à avoir contesté la validité des chiffres. 

"Je trouve que c'est une erreur assez importante. C'était anormal cette augmentation, c'était évident, mais personne n'a reconnu l'erreur.

L'anglais moins parlé à la maison

À la lumière des nouveaux chiffres, l'anglais comme langue maternelle est en baisse au Québec. 

Statistiques Canada parlait d'une croissance de 8 %. Le taux est plutôt passé de 7,7 à 7,5 % entre 2011 et 2016.

Le Québec arrive tout de même en tête, au pays, pour le bilinguisme anglais-français avec un taux de 44,5 %.

Pour la première fois en 2016, 17,9 % des Canadiens ont affirmé maîtriser les deux langues officielles.