Respectez la signalisation dans les zones de chantier routier

Cônes oranges - Istock absolut_100

Si vous êtes en vacances actuellement ou que vous prenez la route au courant de l'été, prévoyez vos déplacements. Les cônes orange sont bien présents sur les routes du Québec, alors que nous sommes en pleine saison des chantiers et qu'il y en a de plus en plus en province.

 

Le ministère des Transports et la Sûreté du Québec ont tenu une Opération orange aujourd'hui à Québec pour sensibiliser à l'importance de respecter la signalisation. Les trois principales infractions observées en zone de chantier sont liées à l'inattention et à la distraction, à la vitesse et à des usagers qui suivent de trop près.

La porte-parole du MTQ, Sarah Bensadoun, rappelle qu'il faut toujours adapter sa conduite afin de circuler sécuritairement en zone de chantier.

« Surtout, patience. [Il faut] respecter la limite de vitesse qui est affichée, parce que la plupart du temps en zone de chantier, la limite de vitesse est réduite. Ensuite, s'adapter aux conditions routières parce que la configuration peut changer, donc il peut y avoir une déviation ou une réduction de la largeur des voies, respecter les instructions qui sont données par les signaleurs lorsqu'ils sont présents et garder ses distances. »

- Sarah Bensadoun, porte-parole du MTQ

Tout comportement téméraire pourrait vous coûter cher, alors que les amendes sont doublées en zone de chantier depuis 2011. Par exemple, si la vitesse affichée sur un panneau orange est de 70 km/h et que vous roulez à 90 km/h, c'est 110 $ d'amende, donc 55 $ multiplié par deux. Ce montant grimpe à 390 $ si vous accélérez jusqu'à 115 km/h. La Sûreté du Québec a émis un peu plus de 4 200 constats d'infractions dans ces zones en 2018 et 3 500 billets l'année précédente. L'amende est aussi salée si vous désobéissez aux ordres d'un signaleur.

La SQ rappelle d'adopter des comportements sécuritaires à l'approche des vacances de la construction, parce qu'au-delà des constats, des gens perdent la vie chaque année à l'approche ou dans la zone de chantier. En 2018, les policiers ont dénombré six accidents mortels et cinq collisions fatales en 2017, sans compter les blessés et les collisions matérielles. 

2018
- 4 200 constats d'infraction émis en zone de chantier
- 6 collisions mortelles
- 18 blessés graves
- 281 blessés légers
- 1 254 collisions matérielles


2017
- 3 500 constats d'infraction émis en zone de chantier
- 5 collisions mortelles
- 20 blessés graves
- 258 blessés légers
- 916 collisions matérielles

* Source: Sûreté du Québec

 

La Sûreté du Québec encourage les usagers de la route à respecter les limites de vitesse partout sur le réseau routier, à toujours porter leur ceinture de sécurité et à respecter l'interdiction d'utiliser le cellulaire au volant.

Prévoyez vos déplacements en consultant le Québec 511 pour voir où se situent les zones de chantier sur votre trajet.

Des capsules éducatives pour mieux conduire

Par ailleurs, les apprentis conducteurs ont maintenant accès à davantage de matériel pédagogique pour apprendre à bien se comporter sur la route et ainsi éviter les accidents.

Le Regroupement Coopératif ConduiPro lance aujourd'hui cinq capsules vidéos, divisées par thème. Les jeunes peuvent notamment y apprendre les meilleures méthodes de conduite aux intersections, pour accéder à l'autoroute ou pour négocier un virage ou une courbe.

Ces cinq premières capsules sont mises à la disposition des instructeurs de conduite de la province et à la population générale sur le site web de ConduiPro. Québec a investi 19 000 $ dans le projet.