SAINTE-THÉRÈSE: Un chauffard sème le chaos avec une rétrocaveuse

vol rétrocaveuse

Un homme intoxiqué fait face à 14 chefs d'accusation pour avoir détruit, lundi, une partie de la ville de Sainte-Thérèse dans les Laurentides au volant d'une rétrocaveuse.

Stéphane Kemp aurait endommagé un bâtiment résidentiel, une clôture et plusieurs véhicules par vengeance. Il s'est emparé de la pelle mécanique après avoir été expulsé d'un stationnement où il avait élu domicile. L'accusé sous l'influence de la drogue célébrait son 51e anniversaire au moment des faits lundi. 

Deux policiers ont été légèrement blessés pendant l'évènement. Les agents ont dû arracher l'homme de la rétrocaveuse pour lui passer les menottes.

Kemp qui fêtait son 51e anniversaire le jour même a été accusé de vol, conduite dangereuse, méfait, conduite avec facultés affaiblies et voie de fait contre des policiers au palais de justice de Saint-Jérôme, mardi. L'homme qui est bien connu des policiers fait aussi face à six chefs de non-respect d'ordonnance.

La Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville n'aurait pu intervenir aussi rapidement sans la vigilance de la population.

Stéphane Grégoire, CTV News

Stéphane Grégoire, CTV News