Scandale des commandites, 4 ans de prison pour Jacques Corriveau

L'ancien organisateur du Parti libéral du Canada, Jacques Corriveau écope de 4 ans de prison pour son implication dans le scandale des commandites. 

L'homme de 83 ans devra également rembourser une somme totale de 3 M$.

Jacques Corriveau avait été reconnu coupable par un jury de trafic d'influence, de fabrication de faux documents et de recyclage des produits de la criminalité.

Il a été démontré à la Cour qu'il avait usé de son influence au sein du Parti libéral du Canada pour permettre au Groupe Polygone d'obtenir des contrats en échange de "bons procédés". 

La Couronne estime qu'il s'agit d'une peine sévère. De son côté, la défense ira en appel. 

Me Gérald Soulières a déjà entrepris des démarches pour faire libérer son client d'ici la fin de la journée.