Sherbrooke : le cannabis interdit dans les lieux publics municipaux

Il sera interdit de fumer du cannabis dans tous les lieux publics municipaux à Sherbrooke. 

La consommation sera interdite dans les rues, les parcs et la promenade du Lac-des-Nations. 

Toutefois, si vous allez dans un restaurant et que vous sortez pour aller fumer ce sera permis puisque vous serez dans un endroit privé.

Ceux qui contreviendront au règlement s’exposent à des amendes variant de 250 $ à 750 $.

Sherbrooke estime à 1M$ les frais pour encadrer le cannabis qui sera légal au Canada à compter du 17 octobre. 

AUTRES VILLES OÙ IL SERA INTERDIT DE FUMER UN JOINT 

La ville de Drummondville a adopté un règlement similaire en juillet dernier, pour interdire toute consommation de cannabis lors d'activités publiques, comme des fêtes de quartier ainsi que dans les tunnels piétonniers et parcs canins. À lire ici ! 

Granby interdit toute consommation dans les lieux publics, même chose à Mascouche où les contrevenants peuvent écoper d'amende de 200$ lors d'une première offense. 

À Westmount, dans l'ouest de Montréal, l'amende peut atteindre jusqu'à 1000$. 

Saguenay autorisera la consommation sur ou à l'intérieur des propriétés privées. Les contrevenants s'exposeront à des amendes variant entre 100$ et 2500$ en fonction du nombre d'offenses. 

Les élus de Repentigny, à l'est de Montréal, se sont aussi prononcés contre la consommation du cannabis dans les lieux publics. 

Chaque municipalité a le pouvoir d'adopter un règlement encadrant la marijuana.

L'Union des municipalités conseille présentement les villes sur les mesures à adopter pour protéger la population. Pour en savoir plus, consulter les orientations de l'UMQ. 

Avec la collaboration d'Étienne Phénix, journaliste Bell Média.