TEMPÊTE : Jusqu'à 40 cm de neige sur certaines régions

Les Québécois ont tout intérêt à se préparer au passage de la tempête Maya. La dépression en provenance du Midwest américain laissera entre 25 et 40 cm de neige sur certaines régions, y compris Montréal selon les plus récentes prévisions. 

Les précipitations dans la métropole débuteront sur l'heure du souper pour s'intensifier en toute fin de soirée jusqu'à demain matin.

Les vents forts causeront de la poudrerie par endroits ce qui compliquera d'autant plus les déplacements. 

« On parle de 30-35 centimètres de neige sur la région métropolitaire qui vont tomber en 12 heures, le temps d'une nuit, c'est très intense! Ce sera difficile de dégager les routes pour demain matin, je m'attends donc à des déplacements très difficiles, si on peut les retarder ça va s'améliorer dès la matinée. » a déclaré la météorologue d'Environnement Canada, Marie-Ève Giguère en entrevue à Bell Média cet après-midi.

Environnement Canada

Fermetures d'écoles et perturbations dans les aéroports 

La majorité des écoles de Toronto sont fermées pour la journée, du rarement vu dans la Ville Reine. Aux États-Unis, l'état d'urgence a été décrété dans le New Jersey. Les automobilistes sont invités à rester à la maison. 

Plusieurs écoles risquent aussi d'être fermées demain à Montréal en raison de cette tempête. C'est le cas du Collège Sainte-Anne, de Lachine, qui a déjà annoncé que ses élèves du primaire auront congé d'école. Les élèves des niveaux secondaire et collégial pourront suivre leurs cours en ligne. Le Collège Bourget à Rigaud en Montérégie annonce également qu'il sera fermé demain. La Commission scolaire des Trois-Lacs suspend aussi toutes ses activités.

Maya se fait aussi sentir dans les aéroports. À 10h30 cet avant-midi, 6300 vols avaient été reportés et 2500 annulés selon le site Flight Aware. 

Les autorités sur un pied d'alerte

La Sûreté du Québec surveille de près la situation et assure qu'elle est prête à déclencher l'Opération Dégivreur. La Sûreté du Québec a ajouté 100 policiers supplémentaires pour assurer la sécurité des Québécois.

Ce plan d'urgence implique différents intervenants tels que le Ministère des Transports et des remorqueurs. En cas de besoin, les autorités procéderont à des fermetures de routes, ralentiront la circulation avec des patrouilles de retenue et pourront ouvrir des centres d'hébergement ou procéder à des évacuations.

La SQ rappelle que la majorité des collisions sont causées par les comportements inadéquats des conducteurs. Elle interpelle donc les automobilistes et les camionneurs pour qu'ils adaptent leur conduite aux conditions routières: garder une distance sécuritaire et adapter sa vitesse en fonction de la météo, plutôt que selon les limites de vitesse inscrites sur les panneaux.

Les autorités recommandent d'éviter tout déplacement non essentiel. Ceux qui doivent absolument prendre la route peuvent consulter le Québec 511 pour connaître les conditions routières en temps réel. Le ministre des Transports, François Bonnardel, a lancé un message semblable sur Twitter:

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher et Andrée-Anne Barbeau, journalistes Bell Média - Montréal)