Toujours pas d'accusation pour le bouchon de l'autoroute 13

Le camionneur arrêté par la Sûreté du Québec samedi matin a pu recouvrer sa liberté. 

Il a passé une nuit au poste de police de Kingston, en Ontario, en vertu d'un mandat d'arrestation pour affaire de fraude qui remonte à 2012.

Cependant, pour ce qui est des événements de l'autoroute 13 aucune accusation n'a encore été portée contre lui. 

La Sûreté du Québec a déjà indiqué qu'il pourrait être accusé de méfait et de nuisance pour avoir refusé de se faire remorquer.

Le camionneur affirme, au contraire, qu'il a bien été remorqué avec comme preuve une facture de 275 $.  

Reste à savoir, toutefois, si ce montant a été le résultat de longues négociations puisque les frais de remorquage étaient au départ de près de 2000 $. 

Par ailleurs, un deuxième officier de la Sûreté du Québec a été relevé de ses fonctions à la suite du cafouillage de l'autoroute 13. 

Un capitaine a été muté à des tâches administratives après avoir eu une rencontre avec ses supérieurs hier. 

Un lieutenant avait déjà subi le même sort.