TRAINS DE BANLIEUE: Les passagers exaspérés par les retards

Le Réseau de transport métropolitain n'en finit plus avec les retards depuis le début 1er janvier. 

En à peine deux semaines, les passagers ont dû composer avec plus de 300 retards sur l'horaire régulier.

En moyenne, une vingtaine de départs sont retardés ou annulés chaque jour. 

Trois fois sur quatre, le RTM dit que c'est en raison du froid et des mauvaises conditions climatiques.

"On est au Québec, ça va 16 ans que le train fonctionne. Ce n'est pas tellement fort comme excuse," affirme une utilisatrice interviewée par RDI.

Encore des retards, hier

De nombreux passagers se sont retrouvés le bec à l'eau en pleine heure de pointe, hier, pour le retour à la maison.

Le train de 15h vers la Rive-Sud a été annulé sur la ligne Deux-Montagnes. À 16h05, le transport vers St-Jérôme a été annulé à la gare Lucien-L'Allier.

Plusieurs autres trains ont été retardés notamment en raison du froid.

Voici comment le Réseau de transport métropolitain a expliqué la situation aux passagers dans un avis envoyé, hier. 

« Les grands écarts de température, le mélange persistant de fortes bourrasques de vent, de froid et d'importantes accumulations de neige ont eu un impact majeur sur le bon déroulement de nos opérations en déclenchant toute une série de problèmes sur notre matériel roulant et sur les infrastructures ».

Plus de 16 millions de passagers ont utilisé les services du train de banlieue en 2016.