Trente ans après sa greffe, il a besoin d'un nouveau foie

Un Chicoutimien de 39 ans doit subir une nouvelle transplantation du foie, 30 ans après avoir subi une opération similaire.

Simon Blackburn est atteint de la tyrosinémie. Il prenait un médicament antirejet depuis sa greffe, mais la situation s'est détériorée cet automne.

Il sera placé sur la liste d'attente officielle d'ici peu et espère recevoir un nouveau foie le plus rapidement possible. Entre-temps, il demeure hospitalisé, car il est très faible.

«Mon foie fonctionne à 25-30 %. Là, j'ai des problèmes de reins et de rétention d'eau. Ça me donne de la difficulté à souffler et à dormir le soir.»

Une campagne de financement sur la plateforme GoFundMe a été lancée et déjà plus de 15 000 dollars ont été récoltés. L'objectif est de 25 000 dollars. Il explique à quoi servent les fonds amassés.

«J'ai l'assurance-chômage maladie qui dure 15 semaines et je suis déjà à la moitié. Aussi, ma blonde va venir me trouver à Montréal. On a aussi nos deux enfants, on ne veut pas qu'ils soient privés.»

Le cas de Simon Blackburn avait été médiatisé à l'époque, puisqu'il a été le premier enfant à recevoir la greffe d’un foie réduit.