Trois mineures filmées dans les toilettes d'un centre communautaire à Lachine

Trois mineures ont été filmées à leur insu dans les toilettes des femmes du centre communautaire Albert-Gariépy, dans le secteur de Lachine. Un suspect de 32 ans a été arrêté en lien avec ces événements qui se sont déroulés à la fin du mois d'octobre. 

Francis Jodoin-Girard a filmé ses trois victimes, le même jour, au moyen d'un téléphone cellulaire. Il est accusé de voyeurisme, séquestration, production et distribution de matériel pornographique. Une entraîneure d'un club de gymnastique, utilisant les locaux du centre communautaire, l'a dénoncé à la police. Il a comparu le 22 novembre et a été libéré sous conditions.

L'homme est connu du SPVM qui ne précise pas ses antécédents judiciaires. Deux des victimes ont été identifiées et l'enquête policière se poursuit pour identifier la troisième.

Le club Gymnitours réagit

Environ 80 organisations utilisent les locaux du centre communautaire Albert-Gariépy, situé sur la rue Sherbrooke. Parmi eux, on retrouve le club de gymnastique Gymnitours qui a envoyé une missive à ses membres pour les informer de la situation. On assure aux parents que les enfants ne sortent jamais seuls du gymnase. Même si le SPVM considère le dossier comme un cas isolé, le club Gymnitours lance un appel à la prudence:

«Nous vous demandons, chers membres, d'être extrêmement vigilants avant et après les cours de gymnastique. Le Centre Albert-Gariépy reste un centre communautaire et nous n'avons pas le contrôle sur les gens qui le fréquentent. Nous vous demandons donc, d'accompagner vos enfants en tout temps afin d'assurer leur sécurité. » - Katrine Benoit, directrice de Gymnitours

Gymnitours affirme que des mesures de sécurité ont été mises en place par le service des loisirs de la ville de Montréal.