Trois pavillons de Concordia évacués en raison d'une menace visant les musulmans

Trois pavillons de l'Université Concordia ont été évacués une bonne partie de la journée en raison d'une lettre menaçante visant directement les étudiants de confession musulmane du campus.

Il s'agit des pavillons Hall et EV, au centre-ville. Le pavillon GM a aussi été évacué en début d'après-midi.

Les policiers ont fouillé les lieux à compter de 10h. Ils n'ont rien trouvé et ont sécurité les lieux.

L'enquête sera menée par l'unité des crimes majeurs, afin de retrouver l'auteur de la menace.

Une lettre a été envoyée aux médias, stipulant que des engins explosifs allaient être déposés dans les pavillons. Le tout coïncidait avec la semaine de sensibilisation à l'Islam, organisée par l'Association des étudiants musulmans de l'université.

La ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, s'est rendue sur place pour rencontrer le personnel et les étudiants, mais surtout pour condamner cette menace. Elle a cité l'Université Concordia comme un lieu exemplaire pour le "vivre ensemble".