Trump dans l'embarras: Son ministre de la Justice a menti devant le Sénat

La trêve aura été de courte durée pour Donald Trump.

Son administration se retrouve à nouveau dans l'embarras à la suite d'une nouvelle révélation fracassante: Son ministre de la justice, Jeff Sessions, a menti sur ses contacts avec la Russie lors de son audience de confirmation devant le Sénat en janvier.

Le Washington Post rapporte qu'il a eu des entretiens à deux reprises avec l'ambassadeur russe l'an dernier à son bureau alors qu'il était sénateur de l'Alabama.

Ces informations ont été confirmées par le département de la Justice.

Pourtant, pendant son audience, Sessions avait déclaré n'avoir eu aucune communication avec les Russes pendant la campagne et n'être au courant d'aucun contact entre Moscou et des membres de la campagne de Trump. 

Plusieurs élus démocrates réclament maintenant sa démission.