Uber reste au Québec

Uber ne quittera pas le Québec demain, comme prévu. 

Elle menaçait de plier bagages si le gouvernement n'assouplissait pas la formation de 35h imposée à ses chauffeurs. 

La multinationale poursuit ses activités jusqu'à la mise en application des nouvelles exigences, dans quelques mois.

Son PDG, Jean-Nicolas Guillemette, veut poursuivre le dialogue avec le nouveau ministre des Transports André Fortin.

M. Fortin confirme qu'Uber devra se plier à la réglementation pour poursuivre ses opérations.