Un budget fédéral pour les jeunes et les aînés

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé son dernier budget avant le scrutin de l'automne prochain. Le document contient une pluie de mesures, mais exclut le retour à l'équilibre budgétaire.  

Les acheteurs d'une première maison obtiennent un coup de pouce. La limite du Régime d'accès à la propriété (RAP) passe de 25 000$ à 35 000$. Les futurs propriétaires pourront aussi partager jusqu'à 10% des coûts d’achat avec la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Le paiement hypothécaire serait donc diminué mensuellement.

Vous prévoyez un retour aux études? Une nouvelle Allocation pour la formation permettra aux travailleurs de 25 à 64 ans de toucher 250 $ annuellement, jusqu'à concurrence de 5000 $. Cette mesure coûtera 1,7 milliards $ à mettre en place. 

Ceux qui envisagent de se procurer un véhicule électrique profiteront d'un incitatif maximal de 5000 $ qui s'ajoute à la subvention versée par Québec.

Les aînés à faibles revenus seront encouragés à rester sur le marché du travail plus longtemps. L'exemption sur le Supplément de revenu garanti sera bonifiée, passant de 3500 $ à 5000 $ annuellement pour chaque bénéficiaire.

Le budget Morneau versera jusqu'à 3,9 milliards $ aux producteurs agricoles. Ils seront compensés pour les brèches dans le système de la gestion de l'offre qui résultent des accords de libre-échange avec l'Europe et les pays du Pacifique.

95% des régions devraient avoir accès à internet haute vitesse d'ici à 2026. Le gouvernement vise le branchement de tout le pays d'ici à 2030. Il en coûtera 5 milliards $ sur 10 ans pour réaliser ce projet.

Près d'1,2 milliard $ seront investis sur cinq ans pour gérer plus adéquatement l'arrivée de migrants qui entrent au Canada de façon irrégulière. Ce montant servira aussi à traiter les 50 000 demandes d'asiles présentées chaque année.

Le déficit budgétaire s'élève à 19,8 milliards $ pour l'année 2019-2020. Il n'y a pas de plan de retour à l'équilibre budgétaire.


 

Les partis d'opposition ont rapidement critiqué ce budget: