Un couple séquestre un autre couple durant 4 ans en Mauricie

Un couple de la Mauricie est accusé d'avoir gardé prisonnier un autre couple dans leur maison pendant 4 ans, dans le secteur Pointe-du-Lac.

Guy Boileau, 55 ans, et Marie-Jeanne Côté, 54 ans, ont comparu aujourd'hui. Ils font face à des accusations d’extorsion, de séquestration, de voies de fait et de menaces.

Les suspects auraient installé des verrous sur les portes extérieures pour empêcher les présumées victimes âgées dans la soixantaine de sortir du sous-sol.

Ils auraient également contrôlé leurs dépenses.

Les accusés ont été libérés en attendant leur retour en cours.

Ils doivent respecter de nombreuses conditions, dont de ne pas tenter de communiquer avec les présumées victimes et de ne pas héberger des personnes de plus de 60 ans ou vulnérables, sauf s'il s'agit de membres de la famille.


«Dans une situation comme celle-ci, les gens soient qu'ils ne sont pas conscients ou qu'ils hésitent vraiment de peur de représailles à nous relater l'ensemble de l'oeuvre. C'est pour cette raison que l'enquête s'est déroulée sur plusieurs mois pour enfin mener à l'arrestation des deux individus.» Le sergent-relationniste Luc Mongrain, SPTR.

Une histoire qui débute en 2009...

La victime de sexe féminin, originaire de Rimouski dans le Bas-Saint-Laurent, aurait fait la connaissance du couple trifluvien en 2009 pour ensuite se lier d'amitié. Quatre ans plus tard, en 2014, la rimouskoise décide de s'installer au sous-sol du couple en compagnie de son conjoint.

La dame a dû être hospitalisée à la fin de l'année 2017 après avoir chuté dans les escaliers. Son conjoint a quant à lui décidé de quitter les lieux en juin dernier après une chicane avec les propriétaires.

Les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières ont perquisitionné le domicile de Guy Boileau et Marie-Jeanne Côté jeudi après-midi.

(Avec la collaboration de Raphaël Rivard, journaliste Bell Média)