Un dépotoir passé au peigne fin pour retrouver Josiane Arguin

Le SPVM a tout tenté pour retrouver le corps de Josiane Arguin, 34 ans, assassinée à Parc-Extension l'automne dernier. Des dizaines d'agents ont fouillé le dépotoir de Berthierville pendant 7 jours sans rien trouver.

Les conditions de travail ont été extrêmement difficiles pour les policiers qui étaient déterminés à retrouver la dépouille de Josiane Arguin. Les policiers avaient de bonnes raisons de croire que le cadavre se trouvait sur place. Le conjoint de la victime, Simon Brind'Amour, avait mentionné aux autorités avoir jeté le corps aux ordures.

L'ACCUSÉ COMPARAIT

Brind'Amour, 37 ans, sera de retour en Cour aujourd'hui. Il est accusé de meurtre non prémédité et d'outrage à un cadavre.

Le crime aurait été perpétré le 1er septembre dernier. Une dispute au sujet d'argent pourrait être en cause. Brind'Amour a attendu jusqu'au 15 septembre pour signaler la disparition de sa conjointe aux autorités. 

Le suspect a été arrêté le 2 novembre dernier à Montréal. Il est en détention préventive à la prison de Rivière-des-Prairies depuis son arrestation. 

À LIRE ÉGALEMENTMeurtre de Josiane Arguin : son conjoint est accusé

 

courtoisie